Un blog Travellerspoint

Bilan du Danemark


Voir 17 jours au Danemark sur la carte de Flamyoi.

Je suis maintenant rentrée depuis neuf jours et j'ai l'impression que le voyage est déjà loin derrière moi. C'était une bulle en dehors du temps, où la réalité suivait un courant inhabituel.

Je ne vais pas mentir: ce voyage n'a pas été facile. Il m'a plu, et avec le recul je suis très contente de m'être lancée là-dedans sans trop réfléchir. Mais je suis partie sans avoir vraiment récupéré de la fatigue accumulée pendant l'année, et sans avoir vraiment envie de partir. Les premiers jours ont été les plus délicats, j'avais du mal à parler aux gens autour de moi, je trouvais tout trop cher et j'avais envie de rester cloitrée à l'auberge. Et puis petit à petit j'ai pris confiance en moi, j'ai réussi à aller un peu plus vers les gens, et j'en suis heureuse parce que j'ai rencontré des personnes avec qui j'ai passé des moments formidables.

On parle souvent (pour ceux qui suivent des blogs de voyageu-r-ses) du blues du voyageur en solo, qui peut survenir n'importe quand dans un voyage. Ce moment où on se sent seul et on aimerait être avec un proche, ou entouré par des personnes qu'on ne sera pas obligé de quitter le lendemain. Ce genre de moment nous fait tout remettre en question: qu'est-ce que je fais là, pourquoi je suis partie seule, qu'est-ce qui m'est passé par la tête, etc. Et ça rend encore plus précieux les moments où on se sent bien.

Je ne veux pas dire que le voyage en solo est une épreuve, mais ce n'est pas non plus une croisière. Je continue à croire que c'est un mode de voyage qui me va, à condition d'avoir envie de faire des efforts. On en apprend beaucoup sur soi-même, sur ses limites et ses peurs, etc.

Pour ce qui est du pays en lui-même, c'est effectivement un pays très cher (juste derrière la Norvège si on en croit les Danois). J'ai trouvé des combines pour ne pas exploser mon budget alimentation, mais du coup, hormis les viennoiseries et la cuisine de mes hôtes, je n'ai pas vraiment essayé la cuisine locale. J'ai essayé un restaurant de ramen à Copenhague, qui propose aussi de la bière faite maison. Je vous recommande ce restaurant, ambiance japonaise très agréable (mais prix douloureusement danois...).

Pâtisseries (Old Town, Århus)

Pâtisseries (Old Town, Århus)


Burger King

Burger King

2016-06-20_12_08_18.jpgViennoiserie aux noix de pécan et sirop d'érable

Viennoiserie aux noix de pécan et sirop d'érable

Bière & ramen

Bière & ramen

Pour mes logements, j'ai jonglé entre auberges de jeunesse (via le site hostelworld), couchsurfing et airbnb, ce qui permet de vien réduire les coûts.

Pour le train, j'ai acheté avant de partir un pass Eurail Danemark à 108€, qui m'a permis de voyager quatre jours en illimité sur le chemin de fer danois. J'ai payé quelques billets supplémentaires (bus, métro). Les transports sont hors de prix, si vous restez un moment dans une ville mieux vaut louer un vélo.

L'anglais est parlé par presque tout le monde, ce qui est un soulagement quand on voit la difficulté de la langue danoise. J'ai tout de même retenu quelques mots: hej (bonjour), tak (merci), welkommen (bienvenue), skinke (jambon) [très pratique de savoir ça au supermarché] , jordbær (fraise), tog (train), slot (château), havn (port), botanisk have (jardin botanique), et j'ai survécu avec ça.

Et j'ai passé au moins quatre jours à me débattre avec les différentes pièces de monnaie (après ça allait mieux et je payais beaucoup par carte...). Le chiffre est écrit en petit, et certaines pièces (10 et 20 couronnes) ont la même couleur et une taille juste un peu différente, et les très grosses pièces sont en fait des pièces de 5 (moins d'un euro).

Même si je savais que je ne devais pas le faire, je n'ai cessé de comparer ce voyage avec mon voyage au Japon. Le voyage au Japon était mon rêve et je me suis sentie chez moi là-bas. Alors que le Danemark est "juste" un pays que j'avais envie de visiter pour pouvoir en parler. Alors forcément, les sentiments et les expériences n'étaient pas les mêmes. Mais je crois que les pays chers ne sont pas faits pour moi parce que je prends beaucoup moins de plaisir. Difficile de payer 20 euros pour un bol de ramen quand on sait qu'on pourrait les avoir pour six euros au Japon, par exemple.

En tout cas, je suis très contente d'avoir visite ce pays et j'espère même retourner à Copenhague un jour. Merci à ma famille et mes amis pour le soutien moral et financier. Merci à mon copain pour sa confiance et sa présence même à distance.

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à me la poser.

Et à tous ceux qui hésitent à partir en voyage en solo, foncez!

Yoi

Posté par Flamyoi 09:07 Archivé dans Danemark Commentaires (0)

Musée Louisiana

overcast 20 °C
Voir 17 jours au Danemark sur la carte de Flamyoi.

Le 30, je suis allée au musée d'art moderne Louisiana, situé à Humlebaek, à environ 30 minutes en train au nord de Copenhague, en longeant la côte. J'avais entendu dire que ce musée valait le détour et qu'en plus il était situé dans un cadre naturel surprenant. C'est surtout cette partie qui m'a convaincue d'aller y faire un tour. J'ai pris un métro jusqu'à la station Nørreport et de là un train jusqu'à Humlebaek. Ensuite il faut marcher environ quinze minutes pour arriver au musée. Je suis arrivée à l'ouverture et il y avait beaucoup de monde. L'entrée coûte 12 ou 13€ avec une carte d'étudiant.

Sculpture à l'entrée

Sculpture à l'entrée

J'ai d'abord visité l'exposition Illumination, puis une exposition sur des croquis de Picasso "Picasso before Picasso" (parce que les gens ignorent qu'il était aussi très bon en dessin, qu'il ne faisait pas des formes originales juste parce qu'il ne savait faire que ça), l'exposition Poul Gernes (un artiste danois d'après-guerre) et ensuite les collections du musée "Lousiana Classics", avec des oeuvres regroupées par courant. Je ne me souviens pas du détail, si je dois être honnête je me souviens surtout de deux oeuvres en particulier: celle de Kusama Yayoi (que j'ai étudiée en cours; ce qui fait que j'ai retenu son nom) et les sculptures de Giacometti, placées devant une baie vitrée donnant sur le lac.

Oeuvre de Kusama Yayoi

Oeuvre de Kusama Yayoi

Oeuvre de Kusama Yayoi

Oeuvre de Kusama Yayoi

Oeuvre de l'exposition Illumination

Oeuvre de l'exposition Illumination

Plongeon dans la mer

Plongeon dans la mer

Poul Gernes

Poul Gernes


Poul Gernes

Poul Gernes


Poul Gernes

Poul Gernes


Maquette de cigarette

Maquette de cigarette

Oeuvre en néons

Oeuvre en néons

Conversation par Sigurdur Gudmundsson

Conversation par Sigurdur Gudmundsson

Couloir du musée

Couloir du musée

Giacometti

Giacometti

La balade dans le parc (très bien entretenu) est agréable, il y a des oeuvres d'art disséminées, de grands arbres, et évidemment, la vue sur la mer. Et le ciel couvert n'ôtait rien à la beauté du lieu.

Coin de verdure

Coin de verdure

Sculpture dans le parc

Sculpture dans le parc

Le parc du musée

Le parc du musée

Grenouille de Max Ernst

Grenouille de Max Ernst

Lac au sein du parc

Lac au sein du parc

Pyramide dans le parc

Pyramide dans le parc

D'ordinaire quand je visite un musée, je prends un repas avec moi mais cette fois, pour mon dernier jour, je me suis laissée tenter et j'ai déjeuné au café du musée. Et même si c'était un peu cher, je ne regrette pas du tout. La formule buffet comprend une dizaine de plats différents, tous originaux et réalisés avec des aliments frais. Tout ça avec une vue sur la mer et le parc, que demander de plus? J'ai également discuté un moment avec trois Américaines d'un certain âge qui s'étonnaient de me voir manger seule.

Déjeuner dans le parc

Déjeuner dans le parc

Pour résumer, et je m'adresse ici aux personnes comme moi, qui choisissent les visites à l'air libre plutôt que les musées d'art: ne vous attendez pas à ce que ce musée change votre vie, mais allez-y sans préjugés, et ça vous plaira sûrement. Pour les autres, le musée Louisiana me semble être un passage recommandé lors de votre visite de Copenhague.

Merci d'avoir lu!

Posté par Flamyoi 10:28 Archivé dans Danemark Commentaires (0)

Copenhague


Voir 17 jours au Danemark sur la carte de Flamyoi.

Salut à tous!

Après la visite du château d'Egeskov et avant mon séjour à Kongens Lyngby, j'ai passé une nuit dans le quartier de Norrebro à Copenhague, à l'auberge Globalhagen. Elle est gérée par des bénévoles et finance des associations qui viennent en aide à des populations pauvres dans le monde. C'était un peu cher, mais on s'en accomode pour la bonne cause. Cependant, payer six euros en plus pour les draps me dérange encore. Et l'auberge est située au-dessus d'un bar ouvert jusqu'à au moins trois heures du matin. Même dans une tente, le soir de la Saint Jean à Odense, avec les fêtes partout, j'ai mieux dormi que cette nuit.

Le lendemain, après avoir hésité à aller visiter Nyhavn (parce que c'était quand même loin à pieds), j'ai décidé de me balader au hasard.

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

Fresque au bord du lac

J'ai terminé mon tour des lacs, je suis passée devant une bibliothèque et j'y ai finalement passé deux heures à lire (La délicatesse de David Foenkinos) puis je me suis rendue compte que j'étais à Østerport, ce qui n'était pas très loin de Lille Havfrue (La petite sirène), cette statue située dans le port, en la mémoire du conte de Hans Christian Andersen. J'ai traversé un grand parc qui abrite une citadelle et je suis arrivée à un des lieux les plus touristiques de Copenhague. On m'avait dis que la statue était petite, mais elle est perchée sur des rochers, alors je n'ai pas été surprise ni déçue. La vue sur le port est à mon avis intéressante, de même que le grand parc et l'église Saint Alban qui se trouvent à côté.

Port de Copenhague

Port de Copenhague

La petite sirène

La petite sirène


Eglise Saint Alban

Eglise Saint Alban

Plan de la citadelle

Plan de la citadelle

Citadelle (Kastellet)

Citadelle (Kastellet)

Parc de la citadelle

Parc de la citadelle

Parc de la citadelle

Parc de la citadelle

Parc de la citadelle

Parc de la citadelle

Après Kongens Lyngby, j'ai trouvé un hébergement via couchsurfing à Frederiksberg, une ville indépendante qu'on confond avec un quartier de Copenhague parce qu'elle se trouve entre Nørrebro et Vesterbro. J'y suis restée jusqu'à mon départ, le 1er juillet.

Parc de Frederiksberg

Parc de Frederiksberg

Parc de Frederiksberg

Parc de Frederiksberg

Château ?

Château ?

Le 28, j'ai visité Ny Carlsberg Glyptoteket, un musée situé en face des jardins de Tivoli et proche de la gare centrale de Copenhague. C'était gratuit le mardi et même si j'ai aimé ce que j'ai vu, je n'y ai passé qu'une heure, alors je suis contente de ne pas avoir payé. Le bâtiment est superbe, de l'extérieur comme de l'extérieur. C'est majestueux et impressionnant. J'ai également beaucoup aimé les antiquités égyptiennes (c'était le but de ma visite) et je n'ai pas été déçue par les sarcophages, les deux momies, les objets mortuaires, les statues de différents dieux et pharaons ainsi que les petits objets de décoration. Les sculptures grecques et romaines m'ont laissée de marbre. (Je vous assure que je n'ai pas voulu faire ce jeu de mot...) Ah, il y avait aussi une exposition sur le peintre français, Degas. Mais c'était des sculptures qui étaient exposées, et même si ça ne prenait pas plus de dix minutes de faire le tour, c'était intéressant de découvrir cet aspect de la carrière de Degas. J'y suis allée avec un des Coréen que j'ai rencontré et au bout d'une heure trente on est ressortis. C'est un endroit que je conseille aux véritables amateurs d'art, ou à n'importe qui à condition d'y aller le mardi.

Sculpture et bassin

Sculpture et bassin

Toit d'une verrière

Toit d'une verrière

Statue de lion

Statue de lion


Vases canopes

Vases canopes


Sarcophages

Sarcophages


Statue à la glyptothèque

Statue à la glyptothèque

Statue en marbre

Statue en marbre


Salle et bassin vide

Salle et bassin vide

Le 29, je suis finalement allée à Nyhavn (New Haven) entre deux averses (qui m'ont fait renoncer à mon projet d'aller voir le musée des bateaux vikings à Roskilde). Et même si je suis contente d'y être allée parce que c'est emblématique, j'ai été très déçue. D'accord, les maisons colorées et les bateaux à gréements semblent sortis d'un autre siècle et c'est effectivement très joli. Mais, le revers de la médaille, c'est que ce lieu est extrêmement touristique, qu'il regorge donc de touristes et d'appareils photos (ainsi que de canes à selfies brandies dans tous les sens) alors la remontée du canal revient à vérifier qu'on ne cogne personne et qu'on n'empêche personne de prendre des photos. Alors je suis restée dix minutes et je suis allée voir le château de Rosenborg, à dix minutes à pieds et j'ai profité du calme pour continuer à lire le livre acheté à Odense.

Nyhavn (New Haven)

Nyhavn (New Haven)

Château de Rosenborg

Château de Rosenborg

Le 30, après ma visite du musée de Louisiana à Humlebaek, je me suis brièvement arrêtée à Nørreport pour faire quelques achats à Tiger et Søstrene Grene , des magasins qui proposent des articles à bas prix (un équivalent plus coûteux des magasins "tout à 1 euro"). Le quartier était joli et dépaysant, mais il pleuvait à torrents.

Au final, je n'ai pas tant visité Copenhague, si on parle en termes de sites touristiques. Malgré tout, j'ai vraiment aimé Norrebro et certains endroits, et je reviendrai probablement dans quelques années.

Posté par Flamyoi 08:32 Archivé dans Danemark Commentaires (0)

Kongens Lyngby

sunny 25 °C
Voir 17 jours au Danemark sur la carte de Flamyoi.

Kongens Lyngby (je ne sais toujours pas comment ça se prononce) est une ville située au nord de Copenhague, à environ 25 minutes de train du centre-ville. Je n'avais pas du tout prévu d'aller là-bas, mais évidemment les logements sont un peu moins chers en périphérie, et j'ai réservé via Airbnb pour une nuit chez un particulier qui avait installé 8 lits dans son appartement.

Comme le propriétaire était Coréen, tout le monde l'était aussi, sauf un Argentin et moi, mais tout le monde parlait anglais. J'ai vraiment bien aimé l'atmosphère communautaire là-bas et du coup je suis restée un jour de plus. On est allés se balader au bord d'un lac et dans la forêt avec un des Coréen et on a profité de la cuisine bien équipée pour faire des biscuits et de la pizza.

Petit échec, les biscuits étaient censés être des cookies, mais il n'y avait pas de balance, pas de levure sèche et pas de beurre. Voici la recette:

- trois cuillères à soupe de margarine
- environ 15g de levure boulangère (pas la bonne pour les cookies puisque c'est une pâte sèche)
- deux oeufs
- pépites de noix de coco
- farine
- sel
- sucre

Et ce mélange a été cuit 20 minutes à 200°. Et même si ce n'était pas ce qu'on attendait, c'était bon. Et on a bien rigolé parce que du coup les autres ont pris ça pour des cookies français.

Cookies ratés

Cookies ratés

La pâte à pizza était mieux réussie, forcément, puisqu'on avait les bons ingrédients. On a fait quatre pizza et on a mangé tous ensembles le soir, c'était très sympa. Ça faisait du bien d'être à l'écart de l'agitation de la ville et de prendre son temps. Je suis super contente d'avoir rencontré ces personnes, également. La plupart sont au Danemark pour trouver un travail et s'établir ici, sauf un des Coréens qui terminait un tour de 6000 km à vélo entre l'Asie et l'Europe.

Pizza maison

Pizza maison

Comme quoi, les bonnes surprises arrivent quand le programme n'est pas trop précis!

Merci d'avoir lu !

Posté par Flamyoi 00:31 Archivé dans Danemark Tagué cuisine lac pizza foret rencontres Commentaires (0)

Château d'Egeskov

overcast 17 °C
Voir 17 jours au Danemark sur la carte de Flamyoi.

Salut à tous!

J'ai visité le château d'Egeskov (je prononçais ça égueu-skov, et j'ai découvert que c'est plutôt iskow) lors de ma deuxième journée à Odense, car c'est aussi en Fionie. En fait, c'était ma raison de passer à Odense au début, parce que ce château semblait valoir le détour (et c'était vrai).

L'entrée pour un adulte coûte 210 couronnes (un peu moins de 30 euros) et ça vous donne accès au parc, au château et aux différentes expositions. J'ai passé trois heures à essayer de tout voir pour rentabiliser mon billet (et les deux kilomètres de marche entre la gare et le château).

Le parc est séparé en plein de jardins différents (potager, jardin style renaissance, jardin de la vie, forêt, etc) et c'est à la fois intéressant, agréable et presque calme. (C'est très touristique et les Danois ne sont pas des gens silencieux en public...) Et en faisant le tour du château, on a de très belles prises de vue. J'ai passé beaucoup de temps dans le parc, prenant mon temps, essayant d'avoir de jolies photos du château et des différentes plantes.

Plan du parc

Plan du parc


Sculpture au cœur du Garden of Life

Sculpture au cœur du Garden of Life

Garden of Life

Garden of Life


Rose

Rose


Paons dans le parc

Paons dans le parc

Château d'Egeskov

Château d'Egeskov

Fleur non identifiée (tentative d'arrière plan flouté)

Fleur non identifiée (tentative d'arrière plan flouté)

Fuchsia garden

Fuchsia garden

Fuchsia garden

Fuchsia garden

Fuchsia garden

Fuchsia garden

Château d'Egeskov

Château d'Egeskov

Fleur de nénuphar et abeille

Fleur de nénuphar et abeille

Château depuis le jardin Renaissance

Château depuis le jardin Renaissance

Il y a aussi des expositions: voitures anciennes, motos anciennes, crypte de Dracula, évolution des vélos. C'est bien entretenu, bien expliqué et je suppose que quand on est passionné ça doit être génial. J'ai juste apprécié ça de façon détachée, vu que je n'y connais pas grand chose. Il y a aussi une exposition sur la mode avec de superbes robes du XIXè siècle exposées.

Collection de motos anciennes

Collection de motos anciennes

Collection de voitures, avions, etc

Collection de voitures, avions, etc

J'ai été un peu déçue par l'intérieur du château, cependant. Déjà, je l'imaginais un peu plus grand, et en plus, seules quelques pièces sont accessibles au public car je suppose que le comte et la comtesse doivent encore vivre là. Il n'y a pas d'explications, si bien qu'on ne sait pas à quelle période appartient la décoration, et il y a tellement de choses accrochées au mur qu'on se demande s'ils vivaient comme ça à une époque où s'ils juste installé tout ça pour donner une plus forte impression aux visiteurs, je n'en sais rien. Toujours est-il que j'ai passé moins de vingt minutes dans le château.

Pièce du château

Pièce du château

Chambre du château

Chambre du château

J'ai refais un tour dans le parc après ça, il y a une sorte de tour avec des ponts de singe qui permet de faire un tour au-dessus du sol et des tas de jeux pour les enfants. Le château d'Egeskov est une destination pour les familles, parce que chacun y trouve son compte.

Pont suspendu

Pont suspendu

Vue depuis le centre du labyrinthe

Vue depuis le centre du labyrinthe


Je suis ensuite revenue à Odense où j'ai pris le train pour rejoindre Copenhague. Je vais passer mes cinq derniers jours ici et dans la région.

Merci d'avoir lu!

Posté par Flamyoi 04:04 Archivé dans Danemark Commentaires (0)

(Articles 1 - 5 sur 13) Page [1] 2 3 »